Comité Organisateur

Co-organisateurs

Cheryl CowdyCheryl Cowdy, Assistant Professor, Children’s Studies, Université York

Cheryl Cowdy est Assistant Professor au Children’s Studies Program du Department of Humanities de l’Université York. Ses recherches se font à l’intersection entre la littérature jeunesse et les études sur l’enfance et la jeunesse et sont concentrées plus particulièrement sur la littérature canadienne pour adolescents et la culture numérique. Elle a publié des articles dans Global Studies of Childhood, Jeunesse: Young People, Texts, Cultures, Bookbird et Studies in Canadian Literature. Elle travaille présentement sur un projet de livre qui explorera les thèmes de la mobilité et des effets sensoriels et affectifs des récits numériques et multiplateformes et l’interaction avec des lecteurs adolescents.

Peter Cumming, Associate Professor, Children’s Studies, York UniversityPeter E. Cumming, Associate Professor, Children’s Studies, Université York

Peter Cumming est Associate Professor au Children’s Studies Program du Department of Humanities de l’Université York.  Il est membre du comité exécutif de IRSCL et le président sortant de ARCYP (Association for Research in Cultures of Young People).  Il a été acteur, réalisateur et dramaturge au Theatre for Young Audiences. Il a travaillé comme enseignant et conseiller pédagogique pendant plusieurs années, dont six dans des communautés Inuits du Nunavut. Il est aussi l’auteur de deux albums jeunesses, d’un roman et de deux pièces de théâtre jeunesse. Il travaille présentement, à titre de coéditeur, sur une édition spéciale de la revue Bookbird a propos de l’écriture pour les enfants et les adolescents.

Membres du comité

Geneviève Brisson

Geneviève Brisson, Doctorante, Faculty of Education, University of British Columbia

Geneviève Brisson est doctorante à l’University of British Columbia en éducation au département de langue et littératie, en plus de travailler comme bibliothécaire dans deux écoles d’immersion française. Ses intérêts de recherche sont la littérature d’enfance et de jeunesse, l’éducation en milieu minoritaire francophone, l’identité et les nouvelles littératies. Elle se passionne pour la littérature jeunesse canadienne anglaise et québécoise francophone, ainsi qu’à la traduction de ces littératures.

Jeffrey CantonJeffrey Canton, membre auxiliaire du corps professoral, Department of Humanities, Université York

Jeffrey Canton est membre auxiliaire du corps professoral du Children’s Studies Program du Department of Humanities de l’Université York, et chargé de cours à la Chang School of Continuing Education à Ryerson University et à Baycrest Learning Academy. Ses recherches portent sur les droits des enfants et la justice sociale par le biais de la littérature d’enfance. Il joue un rôle actif au sein de la communauté littéraire jeunesse canadienne: il est membre du IODE Violet Downey Children's Book Award et du Helen Isobel Sissons Canadian Children's Story Award (PACE Canada). De plus, il est un membre actif de la communauté des conteurs et conteuses de Toronto depuis plus de trois décennies.

Kabita ChakrabortyKabita Chakraborty, Assistant Professor, Children’s Studies, Université York

Kabita Chakraborty est Assistant Professor au Children’s Studies Program du Department of Humanities de l’Université York. Elle est une intellectuelle post-coloniale qui spécialise dans les domaines suivants: la culture des jeunes des bidonvilles en Inde, l’expérience de migration des jeunes en Asie-Pacifique, les méthodes participatives avec les enfants et les adolescents, la culture de l’Asie du sud, et les géographies des enfants et adolescents dans le contexte asiatique. Avant de joindre le corps professoral à York, elle a travaillé dans plusieurs universités de l'Asie et du Pacifique, dont celles de Melbourne et de Malaya. Elle a publié dans plusieurs revues, telles Children’s Geographies, South Asian Popular Culture et International Journal of Children’s Rights en plus de contribuer à la série de référence Geographies of Children and Young People. Son livre, intitulé Young Muslim Women in India: Bollywood, Identity and Changing Youth Culture, a été publié par Routledge en 2016.

Natalie CoulterNatalie Coulter, Assistant Professor, Communication Studies, Université York

Natalie Coulter est Assistant Professor à l’Université York au département de Communication Studies. Ses recherches portent sur les études des filles, les études analytiques de la publicité, les médias pour enfants, et culture de consommation. Son livre, intitulé Tweening the Girl: The Crystallization of the Tween Market, a été publié dans la série Mediated Youth en 2014 chez Peter Lang. Elle a publié dans Canadian Journal of Communication, Journal of Children and Media, Popular Communication et Jeunesse. Elle est un des membres fondateurs de ARCYP (Association for Research on the Cultures of Young People).

Alison HalsallAlison Halsall, Assistant Professor, Children’s Studies, Université York

Dr. Alison Halsall est Assistant Professor au Children’s Studies Program du Department of Humanities de l’Université York à Toronto.  Elle a publié des articles à propos des préraphaélites, Penny Dreadful, South Park, Harry Potter, et des adaptations de la dix-neuvième siècle dans les romans graphiques contemporains. Elle travaille présentement sur une monographie sur les romans graphiques pour et à propos des enfants et adolescents.

Andrea EmberlyAndrea Emberly, Assistant Professor, Children’s Studies, Université York

Andrea Emberly est chercheure en ethnomusicologie dont les travaux portent la culture musicale des enfants. Elle se concentre présentement sur trois grands projets recherche. Le premier projet vise à supporter des écoles pour filles qui sont menacées dans les communautés Vhavenda en Afrique du Sud (SSHRC Insight Development). Le deuxième projet vise à rapatrier des archives dans le but de maintenir des traditions musicales menacées dans cinq pays (Australie, Canada, Afrique du sud, Ouganda, États-Unis) (SSHRC Partnership Development). Le troisième projet s’intéresse aux relations entre la langue, la musique et l’éducation dans des communautés aborigènes en région éloignée dans la région Kimberley en Australie-Occidentale (ARC Linkage).

Gurbir Singh JollyGurbir Singh Jolly, membre auxiliaire du corps professoral, Humanities, Université York

Gurbir Singh Jolly est doctorant en Humanities (Université York). Sa thèse de doctorat compare les mythes de la négligence envers les enfants et la littérature anglophone postcoloniale. Durant sa maîtrise, il a étudié les dynamiques des genres dans des récits de passage vers l’âge adulte écrits en Amérique du Nord par des jeunes de « deuxième génération » de l’Asie du Sud. Ses intérêts de recherche actuels portent sur les relations entre la photographie et le fantastique dans l’historiographie axée sur l’enfant. Il a co-édité un recueil de fiction, poésie et « life writing » — Bolo! Bolo! — qui porte sur les cultures diasporiques des jeunes en Asie Sud. Le recueil érotique, Desilicious: Sexy, Subversive, South Asian, qu’il a coédité, explore les cultures des jeunes et la sexualité. Son recueil d’essais critiques, Once Upon a Time in Bollywood: The Global Spin in Indian Cinema, qu’il a aussi coédité, explore, quant à lui, les cultures des jeunes et le cinéma.

Anah-Jayne MarklandAnah-Jayne Markland, doctorant, Humanities, Université York

Anah-Jayne Markland est doctorante au Department of Humanities de l’Université York et elle étudie la littérature d’enfance et de jeunesse. Sa thèse de doctorat explore les relations entre élève-corps et école-espace et comment les deux concepts influencent les récits scolaires pour enfants et adolescents. Elle a obtenu une maîtrise en anglais à University of Calgary en 2013 et son mémoire portait sur la représentation des traumatismes dans les romans populaires pour enfants.

Fazina MohammedFazina Mohammed, attaché temporaire d’enseignement et de recherches, Sociologie, Université York

Fazina Mohammed est étudiante à la maîtrise en sociologie à l’Université York. Son mémoire de maîtrise explore comment les jeunes autochtones peuvent utiliser les réseaux sociaux comme outils d’émancipation et de transformation de leur identité grâce des récits numériques.